Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Le chantier de création de l’échangeur de l’Huisne sarthoise sur l’autoroute A11 honore la journée de la femme

Publié le - Mis à jour le 10 mars 2020

Aménagement du territoire

Myriam, bonjour. Depuis combien de temps êtes-vous arrivée à la maîtrise d’ouvrage sur le chantier ? Comment s’est passée votre intégration ? 

Je suis arrivée lundi dernier, le 2 mars 2020. J’ai eu la chance d’être très bien accueillie et d’avoir rapidement tous les moyens matériels nécessaires à mon activité. J’en profite pour remercier tous les collègues grâce auxquels ces questions ont été gérées aussi vite. 

Après ces premiers jours passés au siège, cette 2ème semaine se déroulera sur le terrain avec la découverte ce jour du chantier de création de l’échangeur de l’Huisne sarthoise. 

Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ? D’où venez-vous ? 

Je suis ingénieur des travaux publics de l’État et avant de rejoindre VINCI Autoroutes, je travaillais au sein du Ministère de la Transition écologique et solidaire. 

J’ai d’abord été adjointe à un service territorial d’aménagement. Notre mission principale était d’accompagner et de conseiller les collectivités et les aménageurs dans leurs projets de territoire en matière d’urbanisme, d’environnement, de transport et de logement pour le compte du Préfet. 

J’ai ensuite souhaité rejoindre une direction plus opérationnelle de l’État et prendre des responsabilités managériales importantes. J’ai alors occupé les fonctions de chef d’unité d’exploitation (district chez VINCI Autoroutes) à la Direction des Routes Ile-de-France.

La maîtrise d’ouvrage m’a paru s’inscrire dans une suite logique puisqu’on y retrouve la question de l’aménagement, en contribuant au développement d’un territoire tout en prenant en compte ses enjeux. Le sujet de l’exploitation y est aussi central au moment de la conception de l’ouvrage comme en phase travaux.

Vous êtes la première femme sur ce chantier de création de l’échangeur : être une femme chez VINCI Autoroutes, ça vous inspire quoi ? 

VINCI Autoroutes prête une grande attention à la question de l’égalité, et mon arrivée sur ce poste le confirme. Cela démontre également que le monde des travaux publics est devenu largement accessible, mais pour cela il faut oser et pousser les portes avec ambition et audace, pour que ce ne soit plus une question !