Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Le chantier de création de l’échangeur de l’Huisne sarthoise entre dans une nouvelle phase de travaux

Publié le -

Aménagement du territoire / Sécurité

En quoi consiste la pose des poutres sur le pont de l’autoroute A11 ? 

Après la construction des culées et de la pile centrale du pont, l’étape suivante consiste à poser les poutres sur les appuis de l’ouvrage. Ces poutres constituent la structure qui permet de soutenir les éléments du tablier du pont.

Le pont de l’autoroute A11 est un ouvrage à 2 travées. Chaque travée est conçue de 9 poutres de 25 m chacune. Les poutres sont acheminées par convois exceptionnels depuis une usine de préfabrication située dans la Nièvre.

C’est par grutage (c’est-à-dire la manipulation des poutres par une grue) que les poutres sont positionnées, puis posées sur la pile centrale et sur les culées latérales du pont.

La grue sera placée sur les voies de circulation de l’autoroute A11, pour réaliser l’opération de pose des 9 poutres par sens de circulation. Cette opération nécessite des restrictions de circulation sur l’A11 sur environ 1 km dans un sens de circulation.

Quelles sont les conditions de circulation durant l’opération de la pose des poutres ? 

La pose des poutres d’un ouvrage d’art est une phase de chantier très technique qui nécessite des modifications de circulation aux abords du chantier.

  • Du 11 au 14 mai 2020, les poutres seront installées sur l’ouvrage dans le sens Le Mans vers Paris. Les usagers de l’A11 circuleront alors tous sur le sens de l’autoroute Paris vers Le Mans, sur environ 1 km sur une voie et à vitesse réduite à 70 km/h.
  • Puis, l’opération sera reproduite sur l’autre sens, Paris vers Le Mans, du 26 au 28 mai 2020. La circulation autoroutière sera alors concentrée sur le sens Le Mans vers Paris, pendant cette période, dans les mêmes conditions que précédemment.
  • Pendant la période intermédiaire entre ces deux phases, du 15 au 25 mai, la circulation sera réduite à deux voies de circulation au lieu de trois et la vitesse maintenue à 70 km/h.

Ces mesures d’exploitation sont nécessaires pour assurer la sécurité des usagers et du personnel du chantier tout en garantissant la circulation sur cet axe très fréquenté.

Dès la pose des poutres achevée sur les deux travées du pont, la dalle du tablier est ensuite coulée en trois phases puis les équipements sont installés (étanchéité, garde-corps, chaussée).

En outre, les compagnons du chantier ont repris leur activité en concertation avec le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre et le coordinateur sécurité, en appliquant les mesures sanitaires et recommandations prévues par le guide rédigé par l’OPPBTP. Les travaux de terrassement des bretelles de l’échangeur et la construction du bâtiment de la gare de péage sont toujours en cours de réalisation.